Niveau avancé : L’imagerie du genou : Radio, IRM, scanner : quoi faire, quand, pourquoi ?

La puissance des moyens d’imagerie du genou est considérable et pourtant il faut rappeler que les images obtenues ne sont que le complément qui vient préciser le diagnostic clinique en cours d’élaboration. L’imagerie qui n’est pas encadrée par une réflexion clinique solide n’apporte rien au débat, voire risque même de parasiter le raisonnement. En d’autre termes, faire une IRM « pour voir » est rarement productif. Les trois planches ci dessus reproduisent un article que nous avons publié il y a quelques années ; il est destiné aux médecins mais accessible à toute personne motivée par la compréhension de sa pathologie.

Catégories :Genou | Mots clés: