La prothèse totale de hanche

LA PROTHESE TOTALE DE HANCHE

 

 

 

 

Quand l’usure de la hanche (arthrose) devient trop invalidante au quotidien et que la douleur qu’elle entraîne échappe aux traitements médicaux, la prothèse totale de hanche est l’intervention de référence proposée aux patients.


 

Elle est réalisée sous rachianesthésie ou sous anesthésie générale et nécessite une hospitalisation de 6 jours en moyenne.

 

Le lever se fait le lendemain de l’intervention.

 

Quand le patient rentre a domicile au bout d’une semaine, il marche habituellement avec une seule canne (du côté opposé à l’opération) et arrive à monter et descendre un escalier.

 

Le retour à la maison est toujours privilégié sauf pour une personne très isolée qui devra passer par un séjour en convalescence que nous réserverons ensemble lors de la consultation

 

La prothèse de hanche est une intervention souvent banalisée.

Tout le monde connaît quelqu’un qui s’est fait opérer et qui lui a dit que cela était « rien du tout ».

Cette intervention, même si les progrès de la chirurgie, de l’anesthésie et de l’asepsie, lui donnent cette bonne réputation ne doit pas être prise à la légère.

Il s’agit d’un geste sérieux dont certaines complications pouvant être graves notamment chez le sujet très âgé.

 

Les prothèses peuvent être en titane ou en inox

Elles sont recouvertes soit d’os artificiel (HAP) pour que l’os du patient repousse dessus pour une fixation durable soit collée en fonction de la solidité de l’os et de l’age du patient.

Le couple de frottement c’est-à-dire la partie mise entre le bassin et le fémur qui recréent le mouvement peut être en céramique massive chez les patients jeunes ou en polyéthylène et céramique.

 

En matière de chirurgie de la hanche, il est souvent fait état de chirurgie micro invasive voire même de prothèse mise « à travers la peau », cela souvent dans un but publicitaire.

L’ouverture réalisée sera mini invasive, la plus petite possible, pour mettre la prothèse en bonne position, dans de bonne condition et en coupant le moins de tissus possible pour une douleur moindre et une récupération plus rapide.

La chirurgie assistée par ordinateur est pour cela une aide précieuse.

 

 

Le but de cette intervention est que le patient ne pressente plus de douleurs au niveau de sa hanche et qu’il puisse retrouver une marche normale.

 

radiographie de bassin de face montrant la bonne restitution de l'anatomie de la hanche prothèsée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Catégories :Hanche | Mots clés: