Le GNRB : robot d’analyse informatisée des lésions du Ligament Croisé Antérieur

L’analyse et le traitement des entorses graves du genou est un domaine en constante évolution et représente depuis toujours un pôle essentiel de réflexion et d’action de l’équipe de Chirurgie Orthopédique de la Clinique de l’Europe.

L’évolution en a été régulière, la Chirurgie a gagné en précision et en finesse ; aux plasties au tendon rotulien des années 80 se adjointes les reconstructions aux ischios-jambiers et depuis quelques années les greffes courtes à fixation puissante enrichissent l’arsenal thérapeutique. La réalisation des interventions sous arthroscopie a permis d’optimiser la précision opératoire, de gérer la stratégie de conservation ou réparation méniscale et rendre l’opération moins pénible.

Dans le même temps les outils diagnostiques ont gagné en performances : l’examen clinique reste la pierre angulaire (test de Lachman et ressauts dynamiques), le KT 1000 permet de quantifier la laxité antérieure et l’IRM nous montre non seulement les lésions ligamentaires mais aussi les contusions osseuses et les menaces méniscales.

Nous avons maintenant à disposition un appareil GNRB qui permet une mesure robotisée et informatisée des lésions ligamentaires du genou. www.genourob.com

En période aigue il permet de renseigner de façon formelle et chiffrée sur la rupture ou l’intégrité du Ligament Croisé antérieur et de pousser jusqu’à l’analyse des ruptures partielles qui sont en plein démembrement. L’examen est non invasif, il est réalisé en consultation avec conclusion diagnostique immédiate.

Cette production immédiate d’un diagnostic de certitude a un intérêt évident pour les clubs, mais aussi pour le sportif de loisir qui désire être fixé rapidement.

A distance de l’intervention il permet d’évaluer la qualité de la reconstruction et guider au mieux le patient dans sa récupération sportive. Enfin le caractère objectif et sans appel des mesures recueillies fait progresser le niveau d’exigence du Chirurgien et la qualité des reconstructions ligamentaires.

Sur un genou normal au Ligament croisé antérieur intact les pentes vertes et rouges se superposent (dessin du bas) . Si le ligament est rompu, la courbe rouge monte beaucoup plus vite et les deux pentes ne sont plus superposées (dessin du haut).

Catégories :Chirurgie orthopédique, Genou | Mots clés: